Historique

Les professeurs
Les Formules

Planning
Tarifs
Inscription
Stages d'été

Laissez votre mail pour recevoir la Newsletter :

RETOUR ACCUEIL
NOUS ECRIRE

Historique de l'école
     

L’École du One-Man-Show a été créée officiellement en 1994 au café-théâtre
Le Point-Virgule par William Pasquiet. Mais, en réalité, elle existait déjà depuis
une année, durant laquelle les cours furent donnés dans plusieurs théâtres
(Théâtre de l’Epouvantail, Théâtre Bourvil, Bec Fin) avant de prendre leur
envol au Point-Virgule, l’année suivante.

William Pasquiet a commencé l’enseignement à 28 ans dans des circonstances
qu’il n’avait absolument pas envisagées, car devenir professeur ne faisait
pas du tout partie de ses projets. C’est une de ses amies comédiennes,
Sabine Duvivier, qui lui demanda de la remplacer pour des cours amateurs
qu’elle donnait pour une association à Saint-Germain-en-Laye, quelque peu
réticent William finit par accepter.

Le tout premier cours qu’il donna fut donné à un groupe d’adolescents, puis
un dans la foulée un cours pour adultes. A l’époque, sa manière ludique
de partager le théâtre avec les élèves eut un tel succès qu’on lui demanda
de revenir la semaine d’après, et les suivantes. Alors en tournée
avec “L’Herbier Delimoges” (son pseudo était Romain L’Herbier à l’époque),
le duo avec son complice de toujours Alexandre Delimoges et mis en scène
par Sylvie Joly, il ne put assurer la demande qui lui était faite d’assurer
ces cours hebdomadaires. Mais l’histoire de l’École du One-Man-Show
était déjà en marche...

A ce moment-là, leur duo (leur troisième ensemble) marchait bien et marqua
le début d’une belle expérience et un beau partage d’humour avec une grande
Dame du rire qui avait décidé de les mettre en scène : Sylvie Joly. Très souvent,
après une de leurs représentations, de jeunes comédiens leur demandaient conseil.

À force, cela vint aux oreille de Sylvie Joly, qui leur souffla l’idée d’ouvrir une
École spécifique à l’humour. Et c’est ainsi que, après des débuts dans les divers
lieux cités ci-dessus, l’École du Café-Théâtre vit réellement le jour en Septembre
93 au Point-Virgule, avec pour principal objectif d’aider des jeunes comiques à
travailler leur “one” (cette spécialisation est groupée sous l’appellation L’École du
One-Man-Show depuis quelques années).

La première année au Point-Virgule confirma la réelle demande qui existait dans
le domaine. Les demandes abondaient durant toute l’année. Preuve en est : on
voit aujourd’hui fleurir de nombreux autres cours de café-théâtre à Paris.

Le premier spectacle de l’École eut lieu au Point-Virgule en présence de Sylvie Joly
et de Marie-Caroline Burnat, directrice du lieu. Le spectacle remporta un vif succès,
devant une salle bondée. Dès la première promotion du Point-Virgule, on pouvait
deviner de beaux talents de demain : Béatrice Troin, Gilles Hoyer, Stéphane Grisard,
Sophie Hartung, Corinne Delpech, Sébastien Chartier, entre autres.

William Pasquiet donna une deuxième année de cours, puis une troisième, et la
demande ne cesdsant d’augmenter, il demanda à son ami comédien Alexandre
Delimoges de le rejoindre.

Willaim Pasquiet : “Alexandre et moi avons la même formation, je connaissais
déjà sa vision de l’humour pleine de clairvoyance, de rigueur et de sincérité. Il
était évident qu’Alexandre allait séduire les élèves par son travail, différent, mais
rejoignant mes idées.”

William ne s’était pas trompé, l’arrivée d’Alexandre dans L’École ne fit
qu’accentuer les demandes d’inscriptions, l’École commença alors à prendre son
ampleur actuelle.

Quelques années plus tard, au sein de l’École du Café-Théâtre, Frédérique Lelaure
monta de façon remarquable un cours d’improvisation. Elle a pris son envol en tant
qu’humoriste et, après un fort passage de Savid Salles puis Thomas Gallezot comme
professeurs d’impro, c’est aujourd’hui une autre “one-woman-show” douée et
bourrée d’énergie qui reprend le flambeau : Emilie Pfeffer, aguerrie au difficile
exercie de l’improvisation comique (elle est une comédienne-pilier de plusieurs
groupes de Catch-Impro, dont le très fort “Improvisateurs” de Strasbourg).

Lire la suite >>>
  Théâtre Le Bout - 6 rue Frochot - Paris 9ème - 01 42 85 11 88 - contact@lebout.com